Publié le 26 juin 2021

Après une session pro cet hiver et une session numérique au printemps, Hip Open Dance revient pour vous retrouver, en vrai, autour d'un week-end de début d'été ébouriffant de danses Hip Hop.

Au programme, des spectacles, des battles, du training, de la bonne vibe et beaucoup, beaucoup de hip hop 

Bonne nouvelle pour les portefeuilles : c'est tout gratuit.

/Vendredi 2 juillet, 19h\

RUN (Cie Zahrbat)

Dans cette toute dernière création de la compagnie, travaillée pendant le confinement, Brahim Bouchelaghem revisite deux projets de 2017.

Pièce pour trois danseurs, RUN explore en sensibilité la course, comme vecteur de rencontre et de fuite.

Du break au debout, la compagnie Zahrbat explore les danses hip hop et les synthétise dans un univers qui leur est propre, tout en laissant la part belle à la poésie et la contemplation.

 

/Samedi 3 juillet, 14h\
Carte Blanche à Théodora

En 2020/2021, on vous a beaucoup parlé de Théodora Guermonprez (cie Art Track / collectif Ghettostyle). Non seulement parce qu'on kiffe son travail, mais aussi parce qu'on a fait le choix, au FLOW, de l'accompagner à l'année dans son premier projet solo. 

En découle tout naturellement la part belle faite à son univers dans le cadre d'Hip Open Dance : une carte blanche taillée sur mesure pour vous imprégner de sa vibe. Au programme : Battle, chantier en cours, training, invité.e.s ...

 

/Dimanche 4 juillet, 15h\
Battle No Win No Gain

avec Crew Stillant

Pour clôturer le festival, rien de tel qu'un Battle (presque) dans les règles de l'art. 

Vous y retrouverez, en All-Styles (tous types de danses hip hop confondus), la crème des danseurs du Nord et des jurys de renom venu de France et de l'étranger. Le principe ? Les équipes se recomposent à chaque round, repéchant dans les teams défaites des danseurs qui viennent grossir leur crew.