Résidence de création

Khoudia Touré

Après une formation en Modern Jazz, c’est au Sénégal, pendant son adolescence, que Khoudia Touré se passionne pour l’énergie de la danse Hip Hop. En 2004, ses études universitaires la conduisent en France, puis au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, ou elle approfondit ses connaissances techniques au contact des pionniers du Hip Hop et de la House. En 2012, elle décide de rentrer au Sénégal afin de partager les connaissances et l’ouverture acquises pendant ses voyages, et de participer au développement d’une culture en pleine ébullition dans son pays natal.

Khoudia s’illustre dans plusieurs compétitions internationales (telles le Juste Debout et le SummerDanceForever qu’elle remporte en 2021 dans la catégorie House). Elle est également co-fondatrice de l’Association Maggando au Sénégal, un espace où se rencontrent danseurs et porteurs de projets dans la pratique de leur art et le développement de leur carrière professionnelle.

Toutes ces expériences, ainsi que son quotidien, fermement ancré dans ses racines urbaines et africaines, continuent de nourrir sa conviction que la danse est un outil de transformation sociale ; l’occasion de réfléchir sur la façon dont nous vivons en tant que société. Ce sont ces expériences et ses convictions qui l’amènent aujourd’hui à travailler à la création de sa première pièce en tant qu’unique chorégraphe : ÓRÓ.

 

ORO

Óró est une pièce pour trois danseurs. La création s’appuie sur le travail des ateliers et a vocation à ajouter, dans son format participatif, un groupe de 5 jeunes danseur.euses sur scène aux cotés des interprètes.
La pièce donne à voir l’énergie collective, la force invisible des jeunes mise sur scène et qui vient appuyer tour à tour, l’empreinte des interprètes. Cette démarche artistique permet de poser un échange avec des danseurs émergents et d’aller explorer leurs croyances profondes : les questions communes, les lieux où les voix se rejoignent pour parler différemment de la même histoire.
Les ateliers sont à la source du spectacle. Ils s’articulent autour de l’écriture d’un scénario imaginé et décrit par les différents groupes rencontrés. Ils utilisent également des outils spécifiques (jeux de rôles, storytelling) pour que la parole puisse explorer les valeurs internes et les croyances profondes. À travers les histoires archétypales, on se partage des représentations et un inconscient collectif. Ici, ces trois continents ; européen, africain et américain ; ont des histoires complexes et ses échos émergent indéniablement dans les conversations. Les corps s’expriment et livrent une matière précieuse où s’est inscrite la trace du monde réel, élevée et transcendée.
Khoudia travaille le mouvement chorégraphique, plein et engagé, guidé par l’énergie créatrice. La liberté du mouvement hip-hop, est, pour elle, une force politique et un moyen d’expression ; auxquels s’ajoutent les diverses danses qui la traversent et lui inspirent le lâcher-prise et la connexion au moment présent.

Résidence de création : 2 / 6 mai 2022